COMMENT REBONDIR ? 5 CLES POUR SURVIVRE A L’ECHEC

Temps de lecture : 5 minutes

Rebondir, c’est ce truc que fait Mario Kart dans le célèbre jeu vidéo. le truc c’est que tu n’es pas Mario, et que des fois, la chute est lente, horrible, douloureuse, et tu sais que tu n’as pas autant de vies que tu veux. La résilience, cette capacité à rebondir, à aller de l’avant, à s’adapter. A dire, c’est pas grave, j’y crois, et j’y retourne. Mais des fois, on est paralysé par le sentiment d’échec.

Avant toute chose, j’aimerais que tu réfléchisses au terme d’échec. 

Le mot Échec apparait dès la fin du IXème siècle. Il vient du mot espagnol, « eschec » lui même dérivé d’un mot persan : Shâh qui veut dire le roi. l’expression entière utilisé est « shâh mat » qui veut dire le roi est mort. Il s’agit bien sûr d’une expression qui vient du jeu d’échec, et lorsque le Roi figure centrale du jeu d’échec est pris par l’adversaire, celui-ci a le doit de dire « échec et mat. »

Je vais te dire un secret : un échec n’est pas un échec. Tu ne t’es pas plantée. Tu viens de recevoir une grosse baffe de l’univers qui te dit « tu n’es pas alignée. » Car quand quelque chose ne fonctionne pas, c’est que tu n’es pas à ta place. Que tu n’as pas forcément écouté ton intuition. Que tu n’as pas écouté ce roi ou cette reine intérieure, ton Esprit qui veut le meilleur pour toi. Tu as écouté ton ego et pas la Reine intérieure que tu es et qui mérite sa place dans le monde.

L’échec est une occasion pour toi de réajuster ta stratégie. Et de faire un peu développement personnel. Ca tombe bien, t’es sur le bon blog !

via GIPHY

1. Ce n’est qu’une mauvaise passe

Il arrive que tout aille mal. Ce n’est plus un seul échec mais une collection de problèmes qui viennent frapper à ta porte. Là, rebondir, est un peu plus délicat. Tu viens de perdre ton boulot, ton mec te quitte, tu as un décès dans la famille… tout s’enchaine et tu as l’impression que le monde tourne soudainement à l’envers. T’inquiète pas ça m’est arrivé. En réalité, c’est un kaléidoscope : ce truc qu’ont les gamins et qui te font perdre tous tes repères.

via GIPHY

C’est le fait que toutes ces expériences négatives coïncident qui te donnent le tournis. Mais quand on perd ses repères, c’est justement un signe que t’envoie l’univers pour changer de vie.

Action : médite.

Méditation avec Diane

La méditation est un fabuleux outil pour faire le point sur toi et prendre du recul sur les évènements et retrouver l’énergie d’aller de l’avant.

2. Identifie la racine du problème

Lorsque tout va mal, et qu’on a du mal à rebondir, il y a souvent un problème central. Ou derrière un échec, il y a la racine du problème. En général, c’est l’évènement qui a déclenché la série noire, ou bien le problème le plus lourd que tu n’arrives pas à gérer. C’est le facteur le plus compliqué pour toi à résoudre. 

Par exemple, dans le cadre de l’échec d’une relation amoureuse, est ce que le problème c’est qu’il ta quittée ? Ou bien que tu lui mettais trop la pression ? Ou bien que tu mettais pas assez d’énergie dans cette relation ? 

Dans le cadre de problèmes financiers, est ce que tu n’as pas un peu abusé question dépenses ? Ou bien tu as un rappel des impôts parce que tu as été négligente dans la gestion de tes déclarations ? ou bien tu n’as pas anticipé les coups de mou dans ta carrière ?

via GIPHY

Nous sommes les créateurs de nos problèmes: nous créons les situations dans lesquelles nous nous mettons. 

Pose toi un moment pour répondre à cette question : quelle est la racine du problème que je ne perçois pas encore ? Quelle est la cause profonde derrière tout ça ? 

Et laisse ton esprit faire émerger des réponses.

3. Observe ton état d’esprit

Le Mindset fait énormément pour rebondir. Si tu es au chômage, tu peux par exemple avoir des idées comme « je suis inutile » ou « en fait, mes diplômes me servent à rien ». 

A ton avis, que font ces affirmations sur ton cerveau ? mmmh ? Tu croies que tu te fais du bien comme ça ?

Tu dois transformer ces idées. Prends un cahier, et note toutes ces idées négatives. Déjà écrire te fera énormément de bien. Ensuite, poser sur papier toutes ces pensées te fera réaliser à quel point elles sont cruelles. A quel point tu es cruelle avec toi même. Nous sommes le reflet de ces pensées, et ce bavardage incessant est de l’énergie gaspillée. Tu te rend comptes que c’est toi même qui alimente ces émotions négatives de peur, de tristesse, et de honte ? 

En dessous de chaque pensée destructrice, tu vas écrire une nouvelle pensée plus positive. Par exemple :

Je ne trouverai plus jamais de boulot, je suis trop nulle => je trouve rapidement un nouveau travail épanouissant 

Il faut que ce soit positif, et court, pour que tu t’en rappelles et que tu puisses te la répéter facilement quand tu te surprend à te flageller et te critiquer. Pour pouvoir penser à ta force intérieure, pas à tes faiblesses.

via GIPHY

4. Fais le point sur ce qui va vraiment pas

Ok, maintenant, tu voies à quel point parfois, tu grossis l’échec et ce qui va pas dans ta vie. Mais c’est l’occasion de faire le point, comme je te disais plus haut, et donc de faire des réajustements pour rebondir.

Fais la liste des choses qui te révulsent et qui te font dire « Bon ça suffit, ça j’en ai vraiment marre. » 

Genre j’en ai marre d’attirer que des casoss.

via GIPHY

Et pose toi la question : que pourrais-tu faire pour changer ça ? Pour le transformer ? Pour l’améliorer ?

Tu es au chômage et tu ne sais plus dans quelle direction aller ? Est ce que tu pourrais faire un bilan de compétences pour faire le point ?

Tu as la tête sous l’eau financièrement ? Est ce qu’il ne serait pas temps de revoir ta gestion financière, et de voir comment gagner plus d’argent ?

Accroche cette page quelque part dans ta chambre pour que ce soit visible, que ton esprit y pense encore et encore et te montre tes solutions.

5. Donne toi le temps… d’agir.

Il y a un petit moment, j’ai eu une période de mini dépression. Je ne voyais plus l’intérêt de continuer mon activité de yoga, même mes vidéos en ligue ne me faisaient plus vibrer.

Je me sentais dépassée par tout, sans pouvoir trouver la force d’agir et d’aller de l’avant pour rebondir. Il m’a fallu un an, et faire un gros travail de bilan sur mes envies profondes, ma mission de vie, mes rêves, pour retrouver l’envie de faire des choses.

L’une des clés de cette période où tu es en maturation, c’est de te reconnecter à des choses qui te font plaisir. Qu’est ce qui te fait plaisir ? Je te parle pas de manger un muffin. Non je te parle de faire des choses qui te font kiffer. Les trucs qui te donnent envie de danser.

via GIPHY

Genre tu vois, moi j’aime écrire. J’aime faire du yoga. J’aime dessiner. J’ai décidé de faire ça pendant quelques mois sans y mettre aucune pression financière. Sans chercher à faire autre chose, qu’à éprouver du plaisir. J’ai donc refait du yoga sans caméra, juste en fermant les yeux. Et c’était génial. J’ai retrouvé l’essence de ce pour quoi je faisais du yoga.

Qu’est ce que tu aimes faire ? Fais le. Cela t’aide à reconstruire ton estime de toi, et à te reconnecter à ton Esprit. 

Lorsque cette période de réflexion sera terminée, tu pourras passer à l’action. N’hésite pas à te faire accompagner pour élaborer une stratégie. Et là, je te promet, ce sera fulgurant. Parce que tu auras retrouvé ton alignement. Et quand tu es alignée sur ton Esprit, le monde commence à tourner autour de toi, et ne tourne plus à l’envers. Te voici une vague, qui revient sur le rivage, plus forte que jamais. Oué je sais, ça claque comme conclusion pour un article hein ? ^^

via GIPHY

Voilà les beautés, j’espère que cet article vous a plu. A très vite pour un autre article

Diane Taes

Mots clés utilisés pour la recherche

– rebondir

– résilience

– survivre échec

Leave your thought

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.