Qu’est ce que la chirurgie vibratoire ?

Dans la médecine pasteurienne c’est le corps physique montrant des symptômes qui est soigné. Mais pourquoi tout à coup est il apparu une pathologie à cet endroit reste un mystère. Certains répondent l’environnement, d’autres la génétique. Mais si le symptôme est l’effet, quelle est la cause ? Et s’il y avait une nature « subtile » de la maladie ?

Les traditions spirituelles et ésotériques nous enseignent que le corps physique est la première couche d’une série d’enveloppes : d’autres corps, appelés corps subtils dont le point de départ est au niveau du corps physique.
D’après la physique quantique, le corps est constitué d’atomes en perpétuelle vibration. Tout est vibration d’après Gregg Braden, ou encore Lynne MacTaggart: donc énergie. La manière n’est autre que de l’énergie en mouvement.
Le rapport avec les corps subtils ? Ils vibrent à une fréquence plus élevée, et n’est donc visible qu’à ceux qui ont développé une certaine sensibilité et un haut niveau vibratoire.

Que se passe t il lorsque l’on traite une enveloppe et ses noeuds ? ces densités énergétiques crées, cristallisées par les émotions, les pensées négatives. Et bien en agissant sur une partie, c’est toute la structure qui se rééquilibre: et si le corps subtil est un hologramme du corps physique, il serait possible de guérir, nettoyer certaines mémoires cellulaires. Ces enveloppes subtils forment un champ vibratoire, de force, et est un véritable réseau d’information : et ces réseaux peuvent devenir actifs, s’ancrer dans l’enveloppe organique et créer un symptôme.

Alors concrètement ça ressemble à quoi la chirurgie vibratoire ? ça dépends des thérapeutes: certains vont utiliser uniquement les mains, d’autres des cristaux, des symboles, des sons, des huiles essentielles, des essences. Mais il s’agit de se focaliser sur une enveloppe, d’en détecter les noeuds énergétiques qui sont comme des boules, des pelotes de laines avec des fils la reliant au corps physique à certains endroits, et dans d’autres enveloppes subtiles. Les endroits dépendent de chacun, puisque chaque cas est unique. Il est possible que le thérapeute reçoive des informations, des images, pendant son travail sur le cas de la personne et se focalise sur un problème: exemple, « je veux traiter la densité liée à son problème d’acceptation de sa féminité ». Il est important de dire que le thérapeute n’a pas de place pour le doute : il doit ne faire qu’un avec la personne allongée à côté de lui, et laisse l’intuition lui dicter ses pratiques.

Théories fume uses de hippie new age ? Pratique de charlatan ?
Non. Ce sont les techniques vibratoires du nouvel âge, ce que Patrick Drouot appelle la Théo-médecine du IIIème millénaire. Une médecine qui viendrait compléter la médecine actuelle. Au Brésil Patrick Drouot a développé à la demande du ministre de la santé le Dr Ronaldo Gazolla un département d’étude et de recherche en médecine vibratoire au sein d’un hôpital holistique à Goinia.

A l’aube d’une nouvelle ère où la technologie repousse sans cesse les limites du possible, il est curieux de redécouvrir des techniques sont les bases ont été lancées il y a des millénaires à travers les traditions spirituelles et ésotériques. Mais aujourd’hui la méthode et les outils scientifiques permettent d’observer, de mesurer et quantifier ces résultats et ces savoirs, comme dans l’hôpital de Goinia ou à l’institut Monroe.

Republished by Blog Post Promoter

There are 5 comments on this post

  1. THOMAS Dominique
    49 années ago

    Agée de 60 ans je veux aider mon corps physique à guérir de la SLA (sclérose laiérale amyotrophique) qui le touche depuis 2006 . Les techniques vibratoires peuvent elles m être secourables? Que dois je faire ? MERCI

    Reply
    1. Diane Author
      49 années ago

      Bonjour Dominique,
      Dans le « grand dictionnaire des malaises et des maladies », Jacques Martel explique que la sclérose latérale amyotrophique somatise quelque chose de précis : « Je me diminue constamment et j’en viens à croire que je ne peux rien accomplir dans ma vie, que je ne pourrai jamais avoir d’avancement dans mon travail. Je stagne dans de vieilles douleurs que je conserve précieusement, que j’alimente et que j’entretiens au fil des ans. Je me fais violence intérieurement, tout m’inquiète, m’insécurise, me rends hypertendu et nerveux. Je n’ai confiance en personne et surtout pas en moi. Je pense que je suis surveillé, poursuivi même et qu’on veut me prendre en filature. Je m’emprisonne avec mes attitudes négatives à mon égard, je suis inflexible.
      Désormais j’accepte de demander de l’aide, de faire confiance à un thérapeute qui pourra m’aider à alléger ce chariot de souffrance que je porte. J’accepte de pouvoir créer ma vie de façon positive nécessaire pour atteindre les buts que je me fixe. En reconstruisant une image positive de moi-même, mon corps va faire de même. »

      Cher Dominique oui la chirurgie vibratoire peut aider. Je vous conseille la lecture du livre « Guérison spirituelle et immortalité » de Patrick Drouot. Un livre fascinant dans lequel il explique dans un langage très clair tous les cas qu’il a pu traiter. Mais la chirurgie vibratoire ne fait pas tout : la haine de soi, la colère, les vieux schémas négatifs, s’ils ne sont pas désamorcés, et nettoyés reviendront toujours vous causer d’autres troubles. C’est là le principe de la thérapie holistique : votre corps physique a matérialisé une densité énergétique/émotion relevant de vos corps subtils. La chirurgie vibratoire sera cent fois plus efficace si elle complète une psychothérapie et une pratique de yoga intégral. Nous sommes encore en terrain inconnu, je préfère vous le préciser, concernant la chirurgie vibratoire. Mais j’imagine que vous vous tournez vers les thérapies alternatives car la médecine conventionnelle vous laisse sans réponses. La vraie question est qu’est ce que vous êtes prêt à commencer un travail sur vous ?

      Reply
  2. Tiphaine
    49 années ago

    J’ai testé une séance, et j’ai été bluffée. Un peu septique au départ, je me suis révélée très réceptive. Depuis je suis plus sensible aux sensations de mon corps, et sens un point qui a été défait se reformer peu à peu. Je ne doute pas alors que cette méthode, pratiquée régulièrement, peut éviter certaines maladies. On en sort apaisé et d’une certaine façon, on se sent plus léger. A refaire sans aucun doute !!

    Reply
    1. Saint-Georges
      49 années ago

      Bonjour, Pourriez-vous me dire où peut-on suivre une séance et où peut-on apprendre la technique ? En vous remerciant, Françoise

      Reply
  3. Nadège
    49 années ago

    Merci pour cet article, j’aimerais moi aussi que ces médecines soient plus connues et reconnues, et comme vous l’avez bien souligné, il s’agit aussi pour les malades de comprendre que la maladie ne « leur arrive pas » par hasard, mais qu’il y a un travail de fond à entreprendre, qu’on peut être maître de sa santé. Ce qui corrobore le second témoignage, car si ce travail de fond n’est pas fait et compris, les symptômes peuvent revenir, jusqu’à ce que l’on comprenne, normalement ! Il ne faut pas attendre le point de non-retour ! Bonne continuation, nous travaillons dans la même sens, mais avec des moyens différents. Namaste.

    Reply

Leave your thought

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.