3 astuces pour lutter contre l’allergie au pollen

Depuis que je vis dans le sud de la France, je n’y échappe pas. Et quand vient la saison du pollen, entre février et avril, voilà mes yeux qui piquent, mon nez qui coule, ma gorge irritée. Un rhume ? Le rhume des foins qui fait éternuer à cause de cette poussière provenant des fleurs. Voici mes 3 astuces pour aider l’organisme à résister et à ne pas produire ces histaminique qui nous font la misère ! Parce que le truc de la rhinite allergique, c’est qu’elle peut se transformer en asthme si on n’y prend pas garde. Et ça, c’est vraiment chiant.

Mais pourquoi a-t-on le rhume des foins ? Et bien c’est le signe souvent d’un système immunitaire affaibli. Voici mes remèdes faciles et simples à se procurer pour aider ton corps à résister !

1. Les infusions

Ce n’est pas la méthode la plus puissante, mais cela soutient l’organisme. Tu peux te procurer les plantes en vrac dans les herboristeries et magasins bios et faire ton propre mélange dans des sachets de thé. Et oui Dianou elle pense à tout 😉

  • le thym : puissant anti inflammatoire, le thym désinfecte et a une action remarquable sur les allergies respiratoires.
  • l’ortie : l’ortie atténue les symptômes de la rhinite allergique, et l’avantage est qu’on peut la trouver toute l’année.
  • le cassis : souvent cité comme plante anti allergique, le cassis se trouve aussi facilement en magasin bio et a l’avantage de parfumer délicatement l’infusion.

Prépare un mélange à part égale des trois types de feuille dans un gros bocal, et remplis tes sachets de thé prêts à emploi. Laisse infuser 30 minutes dans de l’eau qui a bouilli, et bois cette infusion tôt le matin. Plus tu l’ingères tôt, plus tu armes ton organisme pour la journée. Une fois les symptômes de la rhinite allergique déclenchés ce sera plus compliqué de les atténuer.

2. Les huiles essentielles

Question huiles essentielles, procède toujours comme ceci : tu prend une huile végétale de base et tu mélanges 1 à 3 gouttes d’huiles essentielles dedans. Jamais d’huile essentielle direct sur la peau. Voici les 3 huiles essentielles que j’ai essayé :

  • Estragon : qui est un anti allergène de base, et prévient le rhume des foins.
  • Menthe poivrée : l’huile essentielle de menthe poivrée, en plus de soulager les maux de tête inhibe la sécrétion d’histamines.
  • Marjolaine : cette huile essentielle permet d’atténuer au pire de la crise les symptômes de l’allergie au pollen.

Comment je procède ? Je fais mon petit mélange dans une huile végétale type rose ou amande douce, une goutte de chaque huile essentielle, et j’étale sur la région du thymus. En yoga, on apprend que le thymus est très lié au système immunitaire. C’est un remède que j’utilise au plus fort de la crise, quand je n’ai rien vu venir et que les pollen arrivent en rafale.

3. Les bourgeons et les extraits de plante fraîche

Les bourgeons sont utilisés dans ce qu’on appelle la gemmothérapie. On utilise les tissus embryonnaires végétaux en croissance. Calme-toi, oui j’ai écrit le mot embryon, mais de plante hein ! On fait macérer les bourgeons à un certain moment dans une certaines solution hydro alcoolisée, ce qui permet de conserver tous leurs bienfaits santé. L’extrait de plante fraîche est une utilisation supérieure de la plante comparée au tisanes. Le bourgeon est plus puissant, mais l’extrait de plante fraîche est déjà intéressant dans ses effets. On fait macérer la plante… déjà adulte.

  • Le Plantain lancéolé ne peut pas se trouver sous forme de bourgeons, d’après mes recherches. Et c’est bien dommage. Cependant on peut le trouver sous forme d’extrait de plante fraîche, ce qui est déjà bien !
  • le cassis : le bourgeon de cassis est un anti inflammatoire absolument naturel. c’est le remède star contre les allergies au pollen. En cas de crise, tu peux le prendre seul, immédiatement et tu verras tes symptômes diminuer rapidement.
  • le romarin : plante excellente pour les voies respiratoires, on le trouve souvent dans les tisanes, mais le romarin se trouve aussi en version bourgeon.

Enfin pour conclure, je vais te donner le truc tout bête et efficace pour moi : c’est de faire une cure de légumes et de fruits riches en vitamines C. la vitamine C est un antihistaminique naturel. Pas mal mère nature hein ? le must est de faire un petit nettoyage de printemps, avec du desmodium (c’est une plante qui nettoie le foie) que tu peux trouver sous forme de gelules ou de feuilles. Mais ça, c’est si t’as le courage entre janvier et février. Pour moi, je suis toujours prise de court par l’explosion soudaine des bourgeons. Et comme les saisons sont décalées à cause du changement climatique…

J’espère que cet article t’a plu ! N’hésite pas à le partager si tu connais quelqu’un qui lui aussi a une allergie au pollen !

via GIPHY

Diane Taes

Leave your thought

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.