5 clés pour arrêter de s’auto saboter

Temps de lecture : 6 minutes

Visuel : Personnes photo créé par jcomp – fr.freepik.com

ha l’auto sabotage ou comment s’interdire de réussir sa vie ! L’ auto sabotage c’est l’ensemble de comportements, d’habitudes et d’attitudes qui nous font que l’on s’empêche d’avoir la vie dont on rêve. Parce qu’on pense qu’on ne mérite pas d’être heureux. L’auto sabotage fait de nous notre pire ennemi est une conséquence directe du manque d’estime de soi. Alors comment guérir l’auto sabotage ? Beaucoup de ces comportement de sabotage sont inconscients. Alors voici 5 clés pour en finir avec l’auto sabotage.

1.”Si j’avais su” la rengaine de l’auto sabotage

via GIPHY

En te disant cette petite phrase assassine, tu as l’impression de tirer les leçons du passé sur un échec. Et pourtant, à force de la répéter cette phrase, tu pratique l’autosabotage. Tu remues le couteau dans la plaie. Tu te remets dans cette situation d’échec. Tu t’enfermes dans un schéma de répétition, et cette rumination intérieure te fait littéralement tourner en rond.

La clé : met par écrit sur papier tout ce que tu as sous-estimé, et ce que tu aurais du faire. C’est plus intelligent et porteur de se concentrer sur tes objectifs que sur tes erreurs passées

2.La culpabilité de réussir autre raison de l’auto sabotage

On a tous grandi dans une famille ou dans une bande d’amis où il y avait quelqu’un de plus que nous. Plus intelligent, plus sociable, plus marrant, plus diplômé… Du coup, l’idée d’un jour réussir peut aussi te mettre la pression. Forcément, tu te dis ” si je gagne plus que lui, mon père va t-il continuer à m’aimer ?” As-tu peur de faire de l’ombre à quelqu’un ? As-tu choisi inconsciemment de ne pas briller pour ne menacer personne ?

via GIPHY

La clé : pose toi quelques questions “pourquoi je me sens mal à l’aise là dans ces actions à mener alors que je veux absolument atteindre cet objectif ?” Pose toi aussi : “Si je réussissais, est ce que je serais moins aimée ? ” Si j’échouais, est ce que je serais moins aimée ?” Quelle serait la pire chose qui pourrait t’arriver si tu échouais ? Et si tu réussissais ? Vraiment ? En relisant tous ces schémas qui remontent à la surface, tu as le droit d’éclater de rire et dire dire à voix haute “ok, je laisse aller tout ça parce que ça ne sert pas l’être que je suis”

3.La procrastination, l’auto sabotage des créatifs

via GIPHY

La procrastination c’est pas seulement remettre au lendemain, c’est aussi se fixer des objectifs irréalisables. C’est un soleil qui réchauffe le coeur mais qui reste lointain du genre “Un jour mon prince viendra”. Le truc c’est qu’il nous handicape sur beaucoup de choses puisqu’on le met au premier plan pour éviter de travailler sur les questions de fond, et d’agir. Mais au fur et à mesure, il devient une douleur, et ce qui pouvait être un alibi “j’attends le bon” devient une blessure. C’est un poids qu’on s’est mis tout seul !

La clé : découpe ton rêve en petits objectifs atteignables et étale dans le temps en restant mesurée dans le temps imparti. Prends une copine à témoin pour te faire des piqûres de rappel sur ton engagement et te pousser

4. La rigidité un comportement typique d’auto sabotage

Tu es une fille intelligente, éduquée, et qui a fait quelques études. Tu sais de quoi tu parles. Alors quand Charlotte du service com chercher à t’expliquer que non, ta manière de faire n’est pas la bonne, tu peux voir rouge. Relax, car rester sur ses positions, ne rien vouloir céder, reconnaître, concéder est le meilleur moyen de te faire des ennemis dans ta boite.

via GIPHY

Et tu révèles une partie de toi que ton patron n’aimera pas forcément.

La clé : quand quelqu’un te dit quelque chose avec lequel tu n’es pas d’accord, utilise des expressions comme “Je prends note”, “je prends en compte votre point de vue”, “je reconnais que vous avez un point de vue intéressant”, “voilà une autre piste à explorer, “expliquez moi plus votre point de vue pour que je comprenne votre vision des choses”. De quoi montrer que tu peut être pondérée, et que tu sais rester dans le dialogue. Autant de qualités qui montrent ton assertivité.

5. La critique envers soi, la meilleure façon de se saboter

Tu t’es jamais dit “ho mais quelle conne pourquoi j’ai…” Et bien quelle malveillance envers toi. Tu trouves pas ça un peu dommage ? Parce qu’à la fin de ta journée de travail, avec qui tu rentres ? Toi ! Développe la bienveillance envers toi même. Personne n’est parfait. Il ne s’agit pas d’être dans la complaisance, mais de se regarder et de s’encourager comme ta meilleure amie te regarderait. Parce que si tu ne te traites pas bien, qui le fera ?

via GIPHY

La clé : pose toi des questions. “Ok, si ma meilleure amie/mère/super cousine était là, qu’est ce qu’elle me dirait ? Qu’est-ce qu’elle me conseillerait ? Comment elle m’encouragerait ?” Essaie d’être précise. “Croire en soi” ne suffit pas et peut être une réponse vague très énervante. Tu peux aussi poser des questions à voix haute pour solliciter ton cerveau qui ne demande qu’à travailler pour toi. Notre subconscient détient beaucoup de clés pour nous faciliter la vie.

En conclusion, voilà les beautés, c’était un article court sur les 5 clés pour arrêter l’auto sabotage. Il est temps de sortir de la spirale infernale qui vous frustre, vous stresse et vous mène vers la dépression. Alors relevez vous, et regardez honnêtement à l’intérieur ! Car les clés de votre succès sont en vous !

Bisous Bisous prenez soin de vous !

via GIPHY

Diane Taes

Mots clés utilisés pour la recherche :

  • comment arrêter la dépression
  • comment arrêter de ruminer
  • comment ne plus se saboter
  • comment ne plus se freiner
  • comment dépasser ses limites intérieures
  • comment dépasser ses freins intérieurs
  • comment dépasser ses blocages intérieurs
  • comment arrêter l’autosabotage
  • pourquoi je me sabote
  • pourquoi j’y arrive pas
  • comment sortir de l’échec

Leave your thought

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.