6 outils pour ne pas sombrer dans la dépression à cause du chômage

Temps de lecture : 6 minutes

Visuel: Affaires photo créé par katemangostar – fr.freepik.com

Hello chère beauté ! Je sais ce que c’est le chômage. Surtout le chômage longue durée. Au début tu te dis que c’est du temps pour toi. Et puis au bout de 6 mois, que tu postules et postules à des tas d’annonces d’emploi, t’en peux plus. Tu ne voies plus le bout du tunnel de ce chômage, et tu perds confiance en toi. Ne t’inquiète pas c’est normal. Voici mes 5 trucs et astuces que tu peux appliquer dès maintenant pour mieux vivre ta situation, et briser le cercle vicieux chômage-dépression.

1. Prends du recul

Bon personne n’aime perdre son emploi. Sauf si comme moi, tu as la bougeotte, ou que tu es arrivée sur des postes où tu commençais à t’ennuyer. Mais retiens bien ça: aucune expérience professionnelle n’est un échec. Donc ta première semaine de chômage, prends ce temps pour te détendre, passer du temps en famille, visiter les coupains et les coupines 👭

Oui je sais on vit pas d’amour et d’eau fraîche: tu dois continuer à payer tes factures et la vie continue. Mais si tu as suivi mes petites leçons, tu as commencé à te créer des revenus passifs depuis quelques temps. Si ce n’est pas le cas, je t’invite à y réfléchir dès maintenant ! Le truc dans le chômage pour pas tomber dans la dépression, c’est de pas commencer à douter de soi, et à s’apitoyer sur soi-même.

via GIPHY

Au contraire, sois productive comme jamais ! Fais un bilan de ta vie professionnelle. Fais la liste de tes forces, de tes faiblesses, des compétences que tu possèdes, dont tu as besoin et fais même la liste des choses que tu n’aimais pas dans ton travail. Ce petit exercice va t’aider à aller de l’avant, et à identifier le type de poste et d’entreprises que tu recherches dans ta recherche d’emploi.

2. Ne te laisse pas aller pendant ton chômage

Les priorités ne sont pas:

  • regarder les émissions de télé réalités que tu as manqué
  • se mettre au cannabis
  • regarder sur ebay le nouveau sèche cheveux dyson qui a l’air trop-bien-mais-qui-coûte-une-blinde.

Au contraire dès ta 2ème semaine de chômage, pour éviter la dépression, suis mon programme:

  • règle ton réveil pour te réveiller tôt le matin. 9H n’est pas tôt. 6H ou 7H du matin oui. 8H est une heure décente.
  • prends un solide petit déjeuner, pas un café avalé à la va-vite.
  • fais 5 minutes de méditation pour visualiser ta vie de rêve.
  • regarde ton tableau d’objectifs quotidien : 3 objectifs par jour c’est déjà super !
  • passe 1H sur linked in pour poster du contenu (ne va pas commenter les autres) et ensuite l’envoyer à des recruteurs.
  • fais une pause yoga 😜
Une pause yoga pour redynamiser
  • pause déjeuner équilibrée
  • met à jour ton agenda : quelles sont les 3 objectifs de demain ?
  • sors t’aérer la tête: avec des copines, ta famille, ou juste marcher !
  • une heure ou deux de formation dans la semaine pour remettre à jour certaines données, ou compléter son cv, ça peut être bien aussi !

3. La question du CV et de la lettre de motivation

Une autre façon de se préparer à la recherche d’emploi et de rester active quand on est au chômage c’est de peaufiner ton CV et ta lettre de motivation. Forcément, j’allais t’en parler ! Normalement si tu as fais un petit bilan comme je te l’ai expliqué au début de cet article, tu es au clair sur le job que tu veux. Donc tu n’as qu’un seul cv pour un seul type de boulot, et une seule lettre de motivation bien rédigée, originale, où tu imprimes ta marque personnelle. Mais voici un petit récapitulatif pour refaire ton cv en temps de chômage:

  • Supprimes les éléments obsolètes, comme les cours d’entrée de gamme que tu as suivi pour votre premier emploi.
  • Mets à jour le graphisme, le look pour une sensation plus moderne et professionnelle.
  • Manque-t-il des expériences, des compétences ou un formation que tu as faites ?
  • As-tu ajouté ton poste le plus récent?

Ton cv est un outil de marque personnelle: d’ailleurs, ta photo fait-elle professionnelle, ou a-t-elle été prise lors d’un mariage en mode selfie ?

3. Reconnais tes émotions

Perdre un boulot, c’est toujours une perte. Donc il faut faire le deuil. Donc s’il le faut, donne toi quelques jours pour être triste, pour pleurer. Et une fois que tu as traversé toutes ces émotions, remet toi d’aplomb et en avant !

Si tu sens que la tristesse s’installe, et que tu te sens perdue, il te faut de l’aide pour aller de l’avant:

  • demande à faire un bilan de compétences pour trouver d’autres ressources en toi
  • écris chaque jour et répète cette affirmation :”Je suis puissante, je suis capable du meilleur et je mérite ce poste de …..”
  • observe si tu dors assez, et si tu manges équilibré : manges-tu assez de vitamines c??
  • vois tes amis et ta famille régulièrement.

Si tu sens que ça ne va toujours pas, il est important de consulter un spécialiste. Peut-être la perte de ton emploi a réveillé autre chose de plus profond…

4. Reste active physiquement pendant ton chômage

C’est le moment idéal pour apprendre un nouveau sport ou commencer le yoga. Être actif présente de nombreux avantages pour la santé. Le Yoga notamment crée un sentiment d’accomplissement, développe une forte estime de soi et transforme les temps d’arrêt en un temps précieux. En un temps de bien-être où on peut en plus pratiquer de la méditation.

yoga à pratiquer de bon matin pendant ta recherche d’emploi

Il existent aussi des groupes meet-up pour pratiquer gratuitement dans des parcs ! L’idéal pour socialiser !

5. Sois utile

Tout le monde a besoin de se sentir utile. C’est la nature humaine! C’est aussi pour ça que l’estime de soi est souvent liée à nos emplois et à notre vie de famille – et pourquoi la dépression du chômage est courante. Nous nous sentons valorisés lorsque les autres viennent nous demander conseil et aide.

Alors commences à aider les autres. Si tu es maman, participe aux activités scolaires de tes enfants ou aux événements communautaires locaux.

  • organisations de quartier
  • conseils d’administration locaux
  • une association caritative
  • conseil municipal
  • voire parti politique !

Te joindre à ces organisations t’aidera à te sentir nécessaire et à favoriser un sentiment d’accomplissement personnel

C’est aussi très bien pour ton réseau !

via GIPHY

6. Sois douce avec toi-même

La dépression, l’anxiété et le stress jouent tous un rôle important sur la durée pour personne en recherche d’emploi. Garde une attitude positive, n’abandonne pas et soie patiente avec toi-même. Il y a pleins d’entreprises qui veulent bosser avec toi ! N’en doute pas !

via GIPHY

7. Fais toi accompagner

Pendant ma dernière période de chômage, j’avais demandé à ma conseillère de faire un bilan de compétences. Elle m’avait redirigé vers un organisme avec lequel j’avais fait un bilan de mes envies, de ce que j’aimais faire, et de personnalité. Pas vraiment un bilan mais du coup, je m’étais posée des questions vraiment intéressantes sur mon parcours. J’avais eu l’impression d’avoir tout faux, mais en fait non. C’était cohérent avec ma personnalité. Et chaque semaine j’échangeais avec cette personne sur mes avancées, mes réflexions. Si tu as envie d’un coaching sur 3 ou 7 séances, on peut en parler ! J’accompagne les personnes pour y voir plus clair (c’est le cas de le dire) sur leur avenir. C’est ce que j’appelle du coaching paranormal.

Voilà les beautés ! j’espère que cet article vous aura plu ! Qu’il aura été une contribution pour vous ! Prenez soin de vous !

via GIPHY

Diane taes

Mots clés utilisés pour la recherche :

  • comment sortir de la dépression
  • comment éviter la dépression pendant le chômage
  • recherche d’emploi
  • retrouver l’estime de soi après une perte d’emploi

Leave your thought

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.