Comment méditer quand on est trop actif ?

Votre vie est tellement speed et remplie de tâches et activités que nous avons finalement assez peu de temps pour nous. Il arrive que nous finissions la semaine épuisée, moralement, physiquement. Pas la force de faire du sport ? Vous remarquez que vous êtes souvent en train de vous dire “Il faut que je fasse ci, et cela”, “ça urge”… La méditation, fameuse technique de bien-être pour reposer l’esprit et les neurones, vous permet vous ressourcer. Je vous explique comment trouver quelques minutes pour pratiquer la méditation tous les jours, même avec un planning chargé.

Pour remédier à la fatigue physique, c’est plutôt facile: quelques compléments alimentaires comme le magnésium ou la spiruline, et vous avez de nouveau de l’énergie. Mais pour ce qui est du mental, l’épuisement nerveux peut être fatal, on le voit dans le cadre du burn out. Dans ces moments de fatigue et de surcharge mentale, faites une pause. Prenez une feuille blanche, et faites la liste de tout ce que vous devez faire. Puis avec un crayon de couleur surlignez dans une certaines couleur les impératifs. Puis, dans une autre couleur le superflu non urgent, puis encore dans une autre couleur les choses que vous pourriez déléguer, puis encore dans une autre couleur, les choses qui, vraiment vous pourriez laisser tomber. Ne conservez que les indispensables, et laissez de côté pour 3 semaines, les choses superflues qui parasitent vos journées, et vous prennent du temps !

via GIPHY

 
Vous regardez votre quotidien d’un air blasé ? Vous n’avez pas d’idée de nouveau projet ? Plus rien ne vous fait vibrer ? Votre cerveau a saturé de la routine, il est temps de le réveiller, de le redynamiser. Les premières semaines, changez de méthode de méditation tous les 2 ou 3 jours, et ne vous contentez pas de la méditation de pleine conscience ou transcendantale. La méditation est pour le cerveau l’équivalent d’un miroir: il a un instant avec lui même. Le problème est que l’ego cherche toujours à prendre le pas sur l’Esprit. Or c’est de votre Esprit que viennent les super idées et la bienveillance, quand le jugement et la critique vient de l’ego. Donc, perturbez votre ego avec différentes techniques de méditation pour ne pas le laisser prendre le pouvoir. Et appréciez l’instant, seule à seule, avec votre Esprit qui ne demande qu’à vous inspirer.
 

Qu’est-ce que méditer ?

La méditation, on commence à peine à en reconnaitre les bienfaits. Mais à part s’asseoir en tailleur et fermer les yeux, comment définir la méditation ? Il s’agit d’une pratique d’assouplissement et de direction du mental en utilisant des outils pour unifier le corps et l’esprit. Or, nous sommes complètement déconnectées de notre corps au quotidien. Refaire le lien entre son corps et son esprit, après 7H passées au boulot, assise sur une chaise, les yeux rivés sur un écran, demande un gros effort. La méditation est donc une discipline: elle demande d’être son propre disciple et son propre maître. D’être capable de dire à son mental, à son ego, tous les jours “JE décide de méditer maintenant.” C’est aussi une pratique physique puisque l’un des outils couramment utilisés en méditation est la respiration: respirer permet de prendre conscience des tensions présentes dans le corps pour les relâcher.

La méditation est également une pratique de bienveillance, car on observe sans jugement, et que de véritables prises de conscience et un pardon peut surgir. Il s’agit d’être à l’écoute, comme ces psychologue écoutant patiemment leur patients : sensations, émotions, pensées, informations, images… Laissez ces éléments défiler dans notre esprit, sans y prêter plus d’attention, permet de les relâcher. Certaines méditations sont même à thème, comme celle de la bénédiction de l’utérus, qui permet de se réconcilier avec sa lignée de femmes:

Comment méditer ?

Au début, cela peut faire peur, ou sembler ridicule mais une fois la démarche personnelle engagée, tout peut devenir plus fluide. Arrêtez-vous dans vos tâches, faites une pause de 5 à 10 minutes dans un premier temps. Asseyez-vous dans une position confortable, en tailleur sur le tapis du salon, sur une chaise, peu importe. L’important est de garder le dos assez droit, et les épaules relâchées. Fermez les yeux, pour mieux vous recentrer.

Puis, vous pouvez vous centrer sur votre corps, en le « passant en revue », en vous centrant sur des parties précises de haut en bas, ou inversement. Vous pouvez refaire le point sur les émotions de la journée à un moment précis de la journée. Vous pouvez aussi utiliser un guide extérieur : moi par exemple, j’ai beaucoup de méditations que vous pouvez écouter sur ma chaine youtube Yoga avec Diane.

 

Où méditer ?

Pour commencer, créez un espace si vous le pouvez chez vous. Un joli tapis, une jolie lampe en sel d’Himalaya, une musique relaxante ou de yoga pour vous aider à relâcher votre mental, comme un mantra…un peu d’encens. Choisissez, organisez en conscience cet espace pour vous. C’est votre cocon.

Après quelques semaines, vous pourrez essayer de pratiquer la méditation à l’extérieur : dans les transports en commun, en mangeant, bouchée après bouchée, en prenant votre douche, lors d’une promenade en nature, ou même dans l’ascenseur !

 
 

Quand méditer ?

Les spécialistes et maitres de méditation conseillent de commencer la journée par un temps de méditation de quelques minutes. C’est parfait pour les retraités ou ceux qui se lèvent tôt, mais beaucoup plus difficiles quand on est parent et en activité. A moins que vous ne soyez une lève tôt comme moi. 15 minutes, rien que pour moi, voilà de quoi bien commencer la journée. Il y a quelques temps, je devais me lever à 5H du matin chaque jour : le bonheur… Boire mon thé en regardant les étoiles était mon moment de méditation à moi. Mais si vous êtes mariée avec des enfants, préférez le soir, quand tout le monde est couché, et que la maison redevient calme.

Cependant, il est nécessaire de prévoir ce moment dans la journée : faites en un rituel ! Vous savez, vous avez vos petits rituels beauté, votre pédicure devant la télé par exemple, ou bien le petit massage facial pour effacer les rides de bon matin. Et bien, la méditation c’est la même chose !

Pour conclure, je voudrais vous préciser que comme tous les apprentissages, la méditation demande de la pratique, un peu de persévérance. Plus vous vous y tiendrez, plus vous en retirerez du plaisir, et plus vous progresserez. L’année de mon défi des 100 jours a été une année de profonde transformation personnelle pour moi : mon défi ? 1 méditation différente par jour ! Alors persévérez, et vous verrez les résultats bénéfiques, voire magiques de la méditation sur vous !

Diane Taes

FORMATION DE PROFESSEUR DE YOGA EN LIGNE

Leave your thought

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.